André LWOFF Prix NOBEL de Médecine 1965

Cette page sur ce grand savant qu'a été André LWOFF a été réalisé par Jean Pierre Chatton qu'il en soit remercié

                 

                        ANDRÉ LWOFF(1902- 1994 )

              Prix Nobel de médecine en 1965


André Lwoff (1902-1994) a vécu plusieurs vies scientifiques, en plus de sa vie artistique et de la famille. Mais c'est l'étude des protistes qui a rempli sa première vie, après avoir rencontré le Maître exceptionnel qui était Edouard Chatton.

Le père de Lwoff était un psychiatre et sa mère une sculptrice.

Il devient médecin en 1927, puis en 1932 docteur en sciences (sa thèse traitant des aspects biochimiques des protozoaires).

Il a rencontré E.Chatton en 1921 et jusqu'à la mort de Chatton - leurs réunions, d'abord à Roscoff et à Banyuls-sur-Mer, étaient nombreuses et leur collaboration très étroite. Leur monographie sur apostome ciliés a été l'un des sommets de cette collaboration. « Maître » et « élève » avaient en commun la persévérance dans leur travail scientifique, la conception et l'observation, le sens critique et la rigueur, mais aussi une grande sensibilité artistique (peinture et le dessin).

André Lwoff se fiance à Banyuls avec Marguerite née Bourdaleix 1905-1979 (biologiste née en 1905qui entre en 1927 à l'Institut Pasteur et travaille en collaboration avec André Lwoff et E Chatton).

En 1938, Lwoff est nommé directeur du Département de physiologie microbienne à l'Institut Pasteur à Paris, où il a commencé une nouvelle vie consacrée aux bactéries, aux virus puis poursuit sa carrière en tant que directeur de l'Institut de Cancérologie à Villejuif (France) .

Lwoff a reçu le prix Nobel de physiologie et de médecine en 1965 qu’il partage avec Monod et Jacob.


Très attaché à Banyuls, après son prix Nobel, prévenu par Marie Chatton il acquiert le mas Guillaume.  Il partagera ensuite sa vie entre Banyuls et Paris.

Il décède à Banyuls en 1994.



Interview André Lwoff

E.Chatton

Mas Guillame