MONUMENTS‎ > ‎Port Vendres‎ > ‎

Fenouil et Fenouille



Cette statue, qui est installée Place Castellane, et chère au coeur des Portvendrais, a connu beaucoup de vicissitudes. Celle que nous voyons aujourd’hui n’étant pas celle d’origine.
En 1845 est entrepris le creusement du port pour la réalisation de la grande darse de 300 mètres.A cette occasion, et avec les déblais du port, on va créer une grande place (la place Castellane aujourd’hui).
En 1901, pour la décorer, Jules Pams, député influent des Pyrénées Orientales, obtient du Ministre des Beaux-Arts de l’époque le don à la ville de Port-Vendres d’une statue représentant un couple d’amoureux.

Cette statue en bronze, appelée “l’Idylle”, précédemment à l’Etat, avait été réalisée par le sculpteur Jean Ossaye Mombur, auvergnat d’origine..
Cette oeuvre va s’intégrer rapidement dans la vie des Portvendrais, qui, les jours de fête organiseront des rondes de sardane tout autour.
Une légende se fait jour : “l’Idylle” rappelant la mort de deux Roméo et Juliette catalans que l’on appellera Fenouil et Fenouille.
Lui, Fenouil, est un apprenti pêcheur et elle Fenouille, est une vendeuse de poissons. Un jour Fenouil partit à la pêche et ne revint pas. Fenouille, le coeur brisé, se jettera à la mer et rejoindra son amant dans la mort.
Le 11 Novembre 1942, les forces d’occupation vont desceller la statue pour en faire des obus. A partir de là, elle va manquer profondément aux Portvendrais.
En l’année 1998, à la demande de la municipalité, le sculpteur Gérard Vié de Villeneuve de la Raho, va réaliser une nouvelle oeuvre représentant Fenouil et Fenouille. C’est celle, posée le 24 décembre 1999, que tout le monde peut voir, de nos jours, sur la place Castellane.

Nos deux amoureux regardent à nouveau vers le large : la légende peut renaître.


















Y.C