MONUMENTS‎ > ‎Collioure‎ > ‎

Le chateau royal





Sa construction doit remonter aux temps anciens, et pense-t-on, à la création de Caucolibéris ; estimée en 2000 avant J.C.
Sa situation, entre les deux ports d’Amont et d’Avall, face à l’entrée de la crique, lui permettait de surveiller la haute mer et d’assurer aux habitants un refuge contre les pirates qui infestaient la Méditerranée depuis les temps les plus reculés.
La première mention de ce Castellum remonte à 673, lorsque Wamba, le chef des Wisigoths, s’en empara.
Les Sarrazins l’investirent en 712. Ce fut Pépin Le Bref qui les chassa définitivement en 759. Toutefois, les pirates ne cessèrent pas d’infester la côte durant les siècles qui suivirent.
En 981, Guifré, Duc de Roussillon, renforça le château à la demande de Lothaire, Roi de France.
Le chateau tel que nous le connaissons fut batit sous le règne des rois de Majorque (1276-1344)
et devient leur résidence d’été.
Le 24 juin 1344, le Roi d’Aragon : Pierre IV, investit le château, mettant fin au Royaume de Majorque. Il ordonna de renforcer les défenses.
De 1503 à 1510, le comte De Ribagorse, Lieutenant Général du Roussillon, fait démolir toutes les maisons attenantes au château afin d’en faciliter la défense.


Charles Quint, puis Philippe II d’Espagne, le renforceront par la suite.

En 1642, le marquis De la Mailleraye, sur ordre de Louis XIII, décide d’investir Collioure. Les troupes espagnoles, réfugiées dans le château, résisteront cinq jours, jusqu’à ce que De la Mailleraye fasse détruire, à la mine, la citerne et les puits qui alimentaient la garnison.
En 1659, le Traité des Pyrénnées rattache le Roussillon à la France. Le Chevalier D’Aubeterre, Gouverneur de Collioure, fait réparer et améliorer le château. Il fait surtout réaliser, en avant du château, une grande demi-lune. Celle-ci, sous l’impulsion de  Saint-Hilaire, ingénieurde Vauban,  sera améliorée par la création d’un vaste glacis en avant des fossés. Ceci nécessitera la destruction des maisons de la vieille ville et de l’église paroissiale; celle-ci ne sera reconstruite à son emplacement actuel qu’à partir de 1684 et rendu au culte en 1690.
On améliorera le château en construisant un bastion dit des Jacobins à l’extrémité sud, dominant le port d’Avall et flanquant la demi-lune en avant du château, puis un autre bastion dit de la Tour Carrée fut élevé du côté de la ville. On construisit également un nouveau pont sur le Douy, permettant un accès facilité au château.
En 1677, tous les travaux sont terminés.
Le 20 Décembre 1793, les espagnols, emmenés par le Général Courten, s’emparent du château. Ils en seront délogés six mois plus tard. A partir de là, le château servira de caserne.
Le château sera classé monument historique en 1922. Il restera occupé par l’armée jusqu’en 1945. Enfin, en 1951, il sera racheté par le Conseil Général.
Aujourd’hui le Chateau est devenu visitable et accueille de nombreuses manifestations culturelles .