Pêche à la thonnaire flottante (bolitx)



thonnaire flottante ou courantille et thonnaire de poste

Importés par les Catalans du Sud, ces filets étaient utilisés dans les temps très anciens. Les pêcheurs grecs et gaulois savaient cerner en mer un banc de thons avec des bolitxes. Ils utilisaient surtout  ce  procédé  de pêche lorsque les thons se dirigeaient vers un point déterminé. C’était pour connaître leur route que les pêcheurs mettaient en observation, sur les côtes, des  “miradous” . Des embarcations au large, leur signalaient aussi l’arrivée ou la présence des thons, les déplacements  auxquels ils se livraient et les manoeuvres nécessaires pour barrer leur passage et les encercler.