HISTOIRE‎ > ‎Cerbere‎ > ‎

Vers la naissance de la commune


                        CERVERA.

                Le lieu de Cervera était connu depuis la plus haute antiquité.                

                Dès l’an 118 avant JC, le géographe latin d’origine hispanique Pompinius MELA citait CERVARIA LOCUS FINIS GALLIAE comme la limite des Gaules.

                A l’époque Carolingienne, le Val de Cerbère était distinct de celui de Banyuls. Il fut concédé par le roi Lothaire au Comte Gausfred en fixant ses limites de Peyrefite

au Pic Joan et au Puig de Querroig.

La première agglomération ( quelques foyers ) fut fondée vers

l’an Mil dans l’arrière pays, autour de la chapelle de Sant Salvador, au pied de la montagne Querroig, protégée par la forêt des incursions maritimes des barbares.

                Au XVIII ème siècle, la vallée était pratiquement inhabitée. seuls quelques pécheurs et bergers y vivaient.

Après la construction de la ligne de chemin de fer allant de

Port-Vendres à Port-Bou et la création de la gare interna-

tionale de Cerbère, 1886,,la population de ce village avait décuplé

avec l’afflux du personnel nécessaire à ces travaux et à l’ex-

ploitation de cette nouvelle ligne. L’urbanisme s’était accéléré, des cités construites, l’église édifiée.

Le trafic entraina l’installation de fonctionnaires, douaniers, gendarmes, des agences de transport et de douane, des transitaires en grand nombre pour régler les dossiers internationaux nécessaires à l’acheminement des marchandises, des commerces virent le jour, etc....

La nécessité créa une nouvelle économie et donc, la naissance d’une nouvelle société , un nouveau village : CERBERE en tant qu’entité indépendante, de ville majeure,était née : il ne restait plus qu’à obtenir son autonomie territoriale.

Le 12 mai 188O, Denis TINDON habitant de Cerbère fut nommé pour la première fois par le maire de Banyuls, adjoint chargé des affaires de Cerbère.

Logiquement,suite à cette naissance, le Président de la République promulga le 22 juin 1888 la loi de séparation des communes de Banyuls et de Cerbère.

Par la suite, les élections du 15 juillet 1888 puis du 22 juillet 1988 désignèrent Dominique MITJAVILE ( négociant ) le 1er Maire de Cerbère .

La commune de Cerbère était née et en état de fonctionner démocratiquement.